L’ADN, un outil généalogique

| | | L’ADN, un outil généalogique
  • Couverture de L'ADN, un outil généalogique

L’ADN, un outil généalogique

Paru en mars 2018 dans la collection « Guide de généalogie » des éditions Archives & Culture, l’ouvrage sur la généalogie génétique présente tous les points essentiels nécessaires à la compréhension des différents tests génétiques disponibles, mais aussi leur interprétation et leur utilisation à des fins généalogiques. En rupture de stock, deux semaines après sa parution, l’ouvrage fait l’objet de critiques élogieuses dans la presse.

L’ADN, un outil généalogique

Le déchiffrage du génome humain finalisé en 2003 a ouvert le champ à de nouvelles disciplines, dont la généalogie génétique.

Nous portons tous dans notre ADN notre famille, notre histoire généalogique et même archéologique. Il est possible non seulement de connaître l’origine de notre plus ancien ancêtre à l’âge du bronze, la proportion de nos ancêtres issus des différentes régions du monde, mais aussi de retrouver des cousins contemporains ou de lever des énigmes généalogiques sur les cinq derniers siècles. Pour les adoptés, l’ADN peut être un outil dans la recherche de leurs origines et leur permettre de retrouver des membres de leur famille biologique.

Ce guide donne donc les clefs pour comprendre toutes les possibilités de ce formidable outil généalogique qu’est l’ADN. L’auteur détaille les différents tests disponibles (test mitochondrial, autosomal ou sur le chromosome Y…), les lieux où ils peuvent être réalisés et explique précisément comment lire et comprendre les résultats de ces tests. L’aspect juridique et déontologique est abordé, ainsi que les écueils à éviter, pour que vous puissiez découvrir en toute sérénité cette mine de renseignements généalogiques. En clair : les évolutions de ce champ de recherche ont été tellement rapides ces dernières années qu’un guide pratique était devenu indispensable.

[divider width= »medium »]

Nathalie Jovanovic-Floricourt a commencé son arbre généalogique à dix-huit ans. En 2008, elle découvre la généalogie génétique. Les tests ADN lui révèlent des origines inattendues et lui offrent un nouveau champ de découvertes par le biais de cousins en France et dans le monde. En 2018, elle crée le site internet genealogie-genetique.fr et se spécialise dans cette discipline.

L’ADN, un outil généalogique de Nathalie Jovanovic-Floricourt. Archives & Culture, 2018. 10€

Sommaire

La généalogie génétique

  • Le cadre légal en France
  • La déontologie
  • La protection et le partage des données
  • Un peu de biologie : comprendre la génétique
  • Quels types de tests ?

La généalogie archéologique et l’analyse mitochondriale

  • L’analyse mitochondriale
  • Les haplogroupes : définition
  • Les haplogroupes : répartition géographique

L’analyse autosomale

  • Les chromosomes autosomes
  • L’héritage génétique
  • Visualiser les liens familiaux sur Family Tree DNA
  • Visualiser les liens familiaux sur 23andme
  • Le calcul de vos origines ethniques
  • Pas de races mais des peuples
  • GEDmatch

Les chromosomes X et Y

  • Le chromosome X pour l’homme
  • Le chromosome X pour la femme
  • Un exemple concret
  • Le chromosome Y pour l’homme
  • Les haplogroupes du chromosome Y
  • L’haplogroupe R1b, le plus répandu en France
  • Rejoindre un projet ADN
  • Créer un projet « Surname »

Exploiter les données

  • Identifier chromosomes et ancêtres
  • Triangulation et généalogie papier
  • Ma méthode visuelle de triangulation
  • Les adoptés
  • Liste des ressources en généalogie génétique
  • Bibliographie argumentée

Diplomée d’édition, Nathalie Jovanovic-Floricourt a commencé son arbre généalogique à dix-huit ans, une passion de plus de 30 ans. En 2008, elle découvre la généalogie génétique. Les tests ADN lui révèlent des origines inattendues et lui offrent un nouveau champ de découvertes par le biais de cousins en France et dans le monde. En 2018, elle crée le site internet genealogie-genetique.fr et se spécialise dans cette discipline, en signant un ouvrage salué par la critique : L’ADN, un outil généalogique, paru en mars 2018, aux Éditions Archives et Culture.

2018-10-05T15:56:52+00:00

4 Comments

  1. Anonyme 30 septembre 2018 à 20:52 - Répondre

    Bonjour! Je m’appelle Sara et j’ai 33 ans. Je vis au Canada. Mon père a quitté ma mère lorsque j’avais 5 mois dans son ventre. Je suis une passionnée d’histoire mais je suis toujours laissé sur ma faim puisque je ne peux remonter l’arbre à mon père. Que me conseillez vous comme test ? Puis-je faire un genre de deux pour 1 et avoir mon histoire génétique autant du côté de mon père que de.ma mère? J’apprécie énormément chacun de vos articles et je vous remercie de m’éclairer sur le choix qur je dois faire.

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 30 septembre 2018 à 21:50 - Répondre

      Tout d’abord merci pour vos encouragements sur mes articles. Ca fait du bien d’avoir un retour, et un retour positif sur ce que je fais. En ce qui concerne le test à effectuer, il n’y a malheureusement pas de réponse simple et évidente. Il me semble, mais ce serait à confirmer, que beaucoup de québécois ont fait leur test chez Ancestry. Mais chez 23andMe aussi, ainsi que sur Familytree DNA. Comme aucun laboratoire ne donne d’informations par nationalités… Et de toute manière, pour retrouver sa famille, il suffit d’avoir un membre de sa famille proche qui ait fait le test, et si il a fait le test chez MyHeritage, par exemple, et que vous n’y êtes pas inscrite… En fait, il faudra surtout que vous utilisiez la possibilité de transférer vos données. Je vous invite à lire l’article sur le sujet. Il me semble que pour vous, c’est d’abord Ancestry. En gardant à l’esprit que vous allez devoir le faire aussi chez 23andMe. Chez Ancestry, ce sera uniquement un test autosomal, chez 23andMe, vous aurez le test autosomal + le test mitochondrial. Et surtout accès à leur base d’abonnés, et ainsi à d’éventuels membres de votre famille. Ce serait intéressant que vous reveniez pour indiquer combien de membres de cousins génétiques vous avez retrouvé sur le laboratoire. Ce sera une indication pour les autres aussi.

  2. ctara 25 septembre 2018 à 22:19 - Répondre

    Bravo pour ce livre! Il était grand temps que quelqu’un l’écrive.

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 26 septembre 2018 à 12:04 - Répondre

      Merci beaucoup ! Ca fait plaisir d’avoir des retours sur l’ouvrage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous
Vous inscrire

Recevez
notre Newsletter

Pour bénéficier de réductions
sur les conférences et les cours (à venir)
close-link