Si nous devons multiplier par deux, à chaque génération, le nombre d'ancêtres que nous avons, nous atteindrons un nombre d'ancêtres supérieur au nombre d'humains vivant sur terre. Alors, comment expliquer cette anomalie statistique ?