Quel test génétique choisir ?

| | Quel test génétique choisir ?
  • Le séquençage de l'ADN.

Quel test génétique choisir ?

Trois types principaux de tests génétiques sont disponibles à des fins de généalogie génétique. Selon votre domaine de recherche en temps généalogique ou archéologique, il vous faudra prendre un voire plusieurs tests. Certains tests ne sont disponibles que pour les hommes. Vous aurez alors intérêt à demander à un membre masculin de votre famille de se faire tester, frère ou père. Tous les tests sont réalisés grâce à l’analyse d’un échantillon de salive, soit prélevé grâce à un coton tige soit de la salive récoltée dans un tube à essai.

Les trois types principaux de test génétique

Les laboratoires spécialisés en généalogie génétique proposent trois types principaux de test génétique : le test mitochondrial, le test autosomal et le test du chromosome Y. Chacun de ces tests apporte une information différente, liée aux caractéristiques de l’ADN testé.

Quel test génétique pour quel ADN

 

Lorsque le spermatozoïde pénètre dans l’ovule, il abandonne sa flagelle mue par les mitochondries. Dans le noyau pénétrera donc que les chromosomes de l’homme, qui iront se mélanger aux chromosomes de la femme. Autour du noyau, les mitochondries de la femme seront les seules conservées et transmises à l’enfant.

En conséquence, les mitochondries seront toujours transmises par la femme, tandis que les chromosomes seront un mélange des chromosomes du père et de la mère. Les chromosomes sont au nombre de 46 fonctionnant par paire, puisqu’un chromosome est issu du père et l’autre de la mère. En plus des 22 paires de chromosomes, deux chromosomes correspondent à la nature sexuelle. Une femme héritera de deux chromosomes X, un chromosome X de son père et un chromosome X de sa mère. Un homme héritera d’un chromosome X de sa mère, et du chromosome Y de son père.

Le test mitochondrial (lignée matrilinéaire)

Hommes et femmes peuvent procéder à l’analyse des mitochondries. Ce test va permettre de remonter au plus ancien ancêtre commun de la lignée maternelle. Les mitochondries étant transmises intactes, avec un très faible taux de mutation, permet de retrouver la plus ancienne ancêtre féminine : la mère de la mère de la mère de la mère… jusqu’aux temps archéologiques. Un haplogroupe sera déterminé, identifiant l’ancêtre en question.

Trois types de test de l’ADN mitochondrial existent : HVR1, HVR1 + HVR2 et Mt Full sequence. Tous ces tests permettent de déterminer l’haplogroupe, le dernier test le plus complet permet de retrouver des cousins génétiques correspondant dans les 400 ans.

Le test autosomal

Hommes et femmes peuvent procéder à l’analyse de l’ADN des 22 paires de chromosomes et du(des) chromosome(s) X. Ce test, le plus fréquent, permet de déterminer les origines ethniques. Les cousins génétiques partageant de mêmes segments d’ADN peuvent être identifiés, jusqu’à (potentiellement) la 8e génération.

Le chromosome Y (lignée patrilinéaire)

Seuls les hommes peuvent faire analyser le chromosome Y, puisque seuls les hommes disposent d’un chromosome Y (logique). L’analyse du chromosome Y permet un double résultat : déterminer l’haplogroupe du plus ancien ancêtre masculin : le père du père du père du père… jusqu’aux temps archéologiques, et retrouver tous les membres masculins issus de la même branche. Le grand-père, le père, l’oncle paternel, les fils et les cousins du côté paternel… partageront le même chromosome Y.

Les laboratoires génétiques

23andMe propose un test unique correspondant à un test autosomal et à la définition de l’haplogroupe matrilinéaire. Family Tree DNA propose le Family Finder, correspondant au test autosomal, l’analyse mitochondriale et l’analyse du chromosome Y sur plusieurs segments différents.

2018-06-23T00:09:22+00:00

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.