Transférer gratuitement son ADN en généalogie génétique

| | Transférer gratuitement son ADN en généalogie génétique

Transférer gratuitement son ADN en généalogie génétique

Vous avez fait un test ADN dans un laboratoire de généalogie génétique (FamilyTree DNA, 23andMe, Ancestry.com, LivingDNA, MyHeritage, Igenea, 24genetics…). Or, vous n’avez accès qu’à la base de données des personnes ayant testé dans le même laboratoire. Votre objectif est de retrouver le maximum de cousins génétiques. Devez-vous faire un test dans chaque laboratoire de généalogie génétique ? Non, vous pouvez transférer gratuitement vos données, mais pas dans tous les laboratoires. Voici le tableau récapitulatif pour vous aider.

© Pixabay

Retrouver le plus grand nombre de cousins génétiques

Vous avez fait un test ADN dans un laboratoire de généalogie génétique, espérant retrouver des membres de votre famille. Or, vous voici déçu par le résultat. Vous n’avez qu’une seule correspondance proche, ou des correspondances génétiques trop éloignées pour être exploitables.

Certains de ces cousins génétiques auront transféré leurs données vers GedMatch, mais une majorité, ignorant cette alternative, restera dans le même laboratoire génétique.

A moins d’être Crésus, vous n’allez pas vous offrir un test génétique dans chaque laboratoire. Vous pouvez effectuer le test dans le laboratoire disposant de la plus grande base de données mais si un de vos cousins génétique a opté pour un autre laboratoire, vous ne le retrouverez pas pour autant.

Pour maximiser vos chances, il vous faut transférer vos données génétiques dans le maximum de laboratoires génétiques.

Des transferts de données génétiques gratuits, en général

Hormis Ancestry.com, tous les laboratoires de généalogie génétique acceptent certains transferts de données brut provenant d’autres laboratoires. Cette attention n’est pas sans arrière-pensée. Tous les laboratoires de généalogie génétique revendent vos données génétiques à des laboratoires médicaux à des fins de recherche scientifique. Vos données sont alors rendues anonymes, sans aucune indication de vos noms ou coordonnées. Ils ont donc tout intérêt à avoir le maximum de profils ADN.

Le cas MyHeritage

MyHeritage rend payant à partir du 1er décembre 2018 les fonctionnalités liées au transfert de données brutes provenant d’autres laboratoires de généalogie génétique. Si vous avez transféré vos données avant cette date fatidique, vous pouvez et pourrez continuer d’accéder aux résultats ethniques, aux correspondances ADN, à la liste de vos cousins génétiques. Par contre, si vous téléchargez après le 1er décembre 2018, pour avoir accès à ces informations, vous devrez payer. Le prix à partir de cette date n’a pas encore été communiqué.

Le cas LivingDNA

Vous pouvez transférer vos données sur LivingDNA, mais vous n’aurez aucun résultat pour l’instant en contrepartie. La possibilité de voir des cousins génétiques ne sera disponible théoriquement qu’à partir de l’été 2018. Dans le cadre du One Family One World project, vous pouvez transférer vos données d’autres laboratoires.

LivingDNA utilise vos données pour enrichir sa base de données, notamment pour une meilleure cartographie de vos origines européennes. Leur objectif, principal défaut des autres laboratoires, est de pouvoir indiquer vos origines régionales de chaque pays européen. Leur programme durera 5 ans.

Pour avoir accès à leur base de données, il vous faudra acheter leur test. En transférant vos données, vous n’avez accès pour l’instant à aucune information. Voici pourquoi je les exclue du tableau de comparaison ci-dessous.

Le cas 24genetics

Vous pouvez transférer vos données de FamilyTree DNA et de 23andMe sur 24Genetics MAIS ce sera payant. Il vous faudra débourser 49 euros pour accéder à votre estimation ethnique, sans possibilité de se connecter à une base de données de cousins génétiques. Voici pourquoi je les exclue du tableau de comparaison ci-dessous.

Le cas Wegene

En transférant votre base de données génétique sur Wegene, vous n’aurez pas accès à leur base de données. Ce laboratoire spécialisé dans l’Asie a une version en anglais, mais la barrière de la langue se manifesterait vite avec les utilisateurs de cet autre continent.

Par contre, vous aurez accès à vos résultats ethniques plus précis concernant des origines asiatiques, puisque leur panel est plus élaboré. Cela peut s’avérer utile pour les adoptés d’origines asiatiques cherchant des informations sur leurs origines ethniques. Voici pourquoi je les inclue dans le tableau de comparaison ci-dessous.

Le tableau des transferts de données entre laboratoires de généalogie génétique

Dans le sens de lecture de la ligne, nous avons FamilyTree DNA accepte les transferts de 23andMe et de Ancestry.com.

Sur la ligne suivante, 23andMe n’accepte pas les transferts venant de FamilyTree DNA et Ancestry.

Et ainsi de suite pour chaque laboratoire de généalogie génétique.

L’exception est Ancestry.com qui n’accepte aucun transfert de données venant d’autres laboratoires.

 FamilyTree DNA23andMeAncestry.comMyHeritageIgeneaGenographicWegene
FamilyTree DNAouiouiouiouiouinon
23andMenonnonnonnonnonnon
Ancestry.comnonnonnonnonnonnon
MyHeritageouiouiouinonnonnon
Igeneaouinonnonnonnonnon
Genographicnonnonnonnonnonnon
Wegenenonouiouinonnonnon

Vous trouverez un tableau plus détaillé, incluant les versions des différents laboratoires, sur DNAexplained (Merci Manu Manou de Facebook, pour l’info 🙂 ).

Voici les liens de chaque laboratoire de généalogie génétique à partir duquel vous pouvez transférer vos données brut :

Télécharger vos données sur FamilyTree DNA

Télécharger vos données sur MyHeritage (payant à partir du 1 décembre 2018)

Télécharger vos données sur WeGene

Télécharger vos données sur LivingDNA (pas d’accès aux résultats ni à leur base de données pour l’instant)

Télécharger vos données sur 24genetics (payant)

 

Le tableau est susceptible d’évoluer en fonction des évolutions de la politique commerciale de chaque laboratoire de généalogie génétique. MyHeritage vient d’autoriser la vente de tests génétiques sur le marché français depuis avril 2018. Qui sait, Ancestry se l’autorisera peut-être un jour. En attendant, pour commander un test Ancestry en France, voici mon astuce.

2018-10-31T22:38:46+00:00

44 Comments

  1. Marie Claude BOSSEY 13 janvier 2019 à 13:10 - Répondre

    Bonjour, J’ai fait mon test ADN sur my heritage j ‘ai d’autres tests en cours ma Maman mon fils et deux cousines j’aimerai faire un transfert de données brutes sur d’autres site pour pouvoir trouver des regroupements mais hélas je suis nulle en anglais et je suis bloquée Pouvez-vous m’aider
    vous en remerciant par avance
    Bien cordialement
    Marie-Claude BOSSEY

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 19 janvier 2019 à 22:08 - Répondre

      Bonjour,
      La solution la plus facile dans l’immédiat pour vous est de taper dans Google « traducteur navigateur ». Vous trouverez des extensions à installer suivant le navigateur web que vous utilisez. En cliquant dessus, tous le site web sera traduit automatiquement en français. Ce n’est pas parfait, mais les traductions sont suffisamment claires pour que vous puissiez comprendre et exploiter les fonctionnalités. J’espère que cela vous aide. N’hésitez pas à compléter votre question si ce n’est pas le cas. Nathalie

  2. Sophie 6 janvier 2019 à 21:37 - Répondre

    Bonjour, Quel bonheur d’être tombée sur votre site ! Je suis moi aussi désespérée par les résultats de MyHéritage. Je me suis faite testée en même temps que mes parents. J’ai le cheveux métisse et mes deux filles en ont hérité alors que je ne trouve aucune trace de quoi que ce soit dans mon arbre. J’ai fini par croire très jeune que j’avais été adoptée. MyHeritage me confirme bien une hérédité de 22 chromosomes pour chacun de mes parents mais les résultats sur l’appartenance ethnique sont assez cocasses : on me trouve 46,8% d’origine de l’Ouest-Nord européenne alors que seule ma mère en est porteuse à 7%. Papa a bien des origines en Europe du Nord mais MyHeritage l’attribue uniquement à l’Angleterre pour un pourcentage assez élevé tout de même de 68,2%. Mes parents ont eu leurs résultats bien avant moi et je suis restée bien dubitative. J’ai compris rapidement que le panel de testeur n’était pas assez nombreux et les recherches pas suffisamment approfondies. Mes grands-parents maternels souhaitent également se faire tester, ce qui est une chance énorme. Ma grand-mère souhaite connaître l’origine d’un ancêtre abandonné à la naissance et avoir également des précisions sur des origines polonaises remontant à la fin du18e siècle. Nous sommes pas très bon en anglais mais sommes en train de nous entourer pour nous faire aider. Auriez-vous quelques conseils à nous donner pour reprendre nos recherches en main ?
    J’ai commandé votre livre qui devrait arriver très prochainement pour ne pas dire demain.
    Vos articles m’ont redonné du courage et je vous remercie pour tout ce travail mis à disposition ainsi que le temps passer à nous répondre (les commentaires sont vraiment intéressants). Je vous lis et relis afin de mieux comprendre la complexité de nos recherches. C’est passionnant, j’adore !
    J’en profite pour vous souhaiter une excellente année 2019 avec encore plein de nouvelles trouvailles !

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 10 janvier 2019 à 22:31 - Répondre

      Merci pour votre enthousiasme ! Cela fait plaisir de partager ma passion de la généalogie et de la génétique avec mes lecteurs.
      Bonne nouvelle, la génétique peut vous permettre d’identifier l’ancêtre abandonné ! Et vous avez compris, effectivement, il faut faire tester ses parents les plus âgés pour avoir le plus d’informations.
      Vous ne faites que confirmer hélas les nombreux désappointements des testeurs MyHeritage sur la mauvaise qualité, pour ne pas dire toutes les erreurs concernant les origines ethniques. Ils ne sont pas fiables (du moins à ce jour, ils ne pourront que s’améliorer !). Par contre, ils ont beaucoup de français grâce à leur pub et leur tarif cassé de l’année dernière.
      Pour l’anglais, vous avez la possibilité d’installer des plugins comme google translator qui traduisent automatiquement la page en français. Cela peut vous aider. Sinon, vous trouverez aussi des explications dans mon ouvrage.
      Vous semblez avoir des origines mixtes européennes, je vous conseille davantage 23andMe qui est plus international et européenn. Beaucoup de peuples de l’Est ont immigré aux US, vous pourrez avoir la surprise de retrouver un arrière petit-cousin ! Cela a été le cas pour moi, du côté de mon père qui était serbe sur 23andMe. Dans mon livre, je vous invite aussi à consulter la partie sur GedMatch.
      Je lance bientôt une association qui proposera aussi des cours en lignes interactifs, ce sera plus parlant aussi pour l’utilisation des sites, et toutes les astuces. Seul le temps me manque pour monter tous les projets.
      En tout cas, merci pour vos vœux et encouragements, et à très bientôt sur le site !
      Nathalie

    • Suzy 12 janvier 2019 à 14:42 - Répondre

      Bonjour Sophie, votre prénom évoque la Sagesse en Grec … Votre témoignage est intéressant car les cheveux n’héritent bien des parents, or si je comprends bien votre message, ni votre père, ni votre mère sont porteurs de cheveux crépus ?
      Parfois l’héritage d’un métissage, passe des générations pour réapparaître subitement, mais côté centimorgans, quels sont les vôtres et ceux de vos parents ?
      Je suis comme vous je cherche et voudrais démêler l’écheveau des mystères ADN… ohlala !!!

      • Sophie 20 janvier 2019 à 10:49 - Répondre

        Bonjour Suzy, je viens seulement de voir votre question hier soir avec d’autres réponses de Nathalie sur cette même page. Alors, j’ai 3 541, 9 cM avec papa et 3541,7 cM avec maman.
        Et oui, vous avez bien compris que personne de la famille n’est porteur de ce type de cheveux et pourtant…

        • Suzy 28 janvier 2019 à 19:15 - Répondre

          Bonjour Sophie, donc avec tant de cM vous ne pouvez avoir de doutes, vous n’êtes pas adoptée. C’est très complexe le décodage des analyses, dont les fameux segments, nombres et longueurs. Je suppose que c’est ce que vous appelez chromosomes.
          Pour l’instant je n’ai pas de parents communs, le plus proche donné est de la 3me génération mais j’ai moins de cM partagés avec lui qu’avec une autre avec qui j’ai par contre infiniment moins de segments partagés et 5me génération alors qu’avec elle le nombre de cM est le plus élevé. Rien n’est proportionnel.
          J’ai lu que des résultats surprenants peuvent être liés à des mariages consanguins, ainsi avec une grand mère il est possible de partager plus de cM qu’avec sa mère.
          C’est une aventure et je vous la souhaite heureuse.

  3. Suzy 21 décembre 2018 à 09:59 - Répondre

    Bonjour et merci pour votre aide.
    1/ Après analyse des résultats ADN provenant d’ Igenea, j’ai sélectionné en priorité les cousins qui ont le même haplogroupe que moi et centimorgan le plus élevé.
    Si j’ai bien compris ce sont ceux qui appartiendraient donc à ma lignée maternelle. Le tri fait je n’en ai que 7 et très éloignés auxquels je vais écrire, mais certains ne donnent pas leur pays de résidence, je ne sais donc quelle langue ils parlent !
    2/ Comment puis-je élargir la recherche et surtout comment procéder pour la branche paternelle où je n’ai aucun indice ?
    Enfin, comment faut-il comprendre les résultats de MyHéritage qui de plus ne donne pas l’haplogroupe, par exemple :
    ADN partagé 0,9% (67,0‎ cM) Segments partagés 3 Segment le plus long 28,2 cM ‎
    et
    ADN partagé 0,5% (31,6‎ cM)
    Segments partagés 4
    Segment le plus long 9,2‎ cM
    En dehors du fait que la parenté est très éloignée pour ne pas dire impossible, comment expliquer ces rapprochements avec moi et pourquoi le second a plus de segments partagés que le premier lequel est le plus proche en comparant les Cm ?
    Que signifie le segment le plus long ?

    Dommage que le colloque fut annulé.
    Joyeux Noël à vous.

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 30 décembre 2018 à 19:18 - Répondre

      Désolée de vous répondre aussi tard. Période de fêtes oblige !
      Il est difficile de répondre à toute votre problématique d’un coup.
      Pour commencer, ce n’est pas parce que vos cousins génétiques ont le même haplogroupe qu’ils vous sont reliés du côté maternel. C’est un indice, c’est tout, qui devra être confirmé. Les haplogroupes remontent aux temps archéologiques et peuvent regrouper des millions de personnes, ancêtres et descendants.
      Pour la langue, optez pour un texte d’introduction en français et traduit en anglais, vous devirez avoir vite la réponse.
      Pour la branche paternelle, le moyen le plus rapide est surtout d’identifier le chromosome X hérité de votre mère et le chromosome X hérité de votre père. Là, la correspondance chromosome X + haplogroupe maternel est bien plus probante.
      Pour les segments et centimorgans, ce sont des indications concernant l’ancêtre que vous partagez. Mais dans la mesure où vous ne savez pas si il y a de l’endogamie du côté de votre mère, de votre père ou des deux, les résultats peuvent être « faussés » en termes de relation de cousinage.
      Que devez-vous faire ? Essayer de transférer votre ADN dans le maximum de bases possibles, quitte à repayer des tests génétiques dans d’autres laboratoires qui n’acceptent pas les transferts. Et être patiente. Il suffit que LE bon cousin génétique suffisamment proche se fasse tester dans un des laboratoires pour que votre recherche aboutisse en un temps record !
      Pour le colloque, il est reporté à une date non encore fixée. Au vu des conditions, c’était certainement le plus sage.
      Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.
      Nathalie

      • Suzanne Renom 31 décembre 2018 à 11:35 - Répondre

        Merci pour votre dévouement, tous mes meilleurs vœux pour la nouvelle année, qu’elle vous apporte de la joie.
        Souhaitons que la généalogie progresse et nous comble.

        • Nathalie Jovanovic-Floricourt 2 janvier 2019 à 20:40 - Répondre

          Merci à vous. Avoir des lecteurs aussi sympathiques m’encourage à continuer.
          Pour 2019, de nombreuses surprises à venir. Continuez à me suivre 🙂

  4. Lna 73000 18 décembre 2018 à 08:10 - Répondre

    Bonsoir, j’ai téléchargé sur myheritage.fr mes données de 23 and me, pas certaine que cela ai fonctionné… pour essayer de faire court, depuis petite je dis à mes soeur que notre grand frère allemand viendrait un jour nous rencontrer, j’ai aucune idée pourquoi j’ai toujou dis ça à mes sœurs (mon père avant de se marier à notre mère à fait que,qu’est-ce pays, hors de italie, Finlande, pays bas , Allemagne, Angleterre, Ireland…) il y a 4, 5 ans j’ai dis à mon père Ce que je disais à mes sœurs jeune, il l’a il s’est mis dans une colère, «n’importe quoi …. » j’ai vraiment été surprise de sa réaction, ça ne lui ressemble pas, du tout ça m’a conforté que peut être cette impression et juste…. puis il y a 3 ans mon frère a été contacté par une femme usa, qui a 9mois de plus moi, disant je crois que votre père et mon père , mon frère lui remet l’email de mon père, et mon père l’a envoyé balader, en lui disant que c’était impossible et si par hasard c’etait vrai pourquoi sa mère lui a rien dit…bref, cette fille par l’intermédiaire de mon frère est rentrée en contact avec moi, j’ai donc fait un test adn pour savoir si elle devait continuer à chercher ou si elle avait vraiment trouvé ça famille cette fois. Bingo c’est ma demi soeur. J’ai donc trouvé une soeur, mais ça ne m’enlève pas l’idee Que j’ai un grand frère, comme j’ai lintuition qu’il est allemand il y a t’il des laboratoires spécifiques à Allemagne ? Ou au pays nordique ? Merci de votre aide

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 22 décembre 2018 à 22:29 - Répondre

      Bonjour, c’est toute la problématique des tests adn : trouver la bonne base de données où le cousin génétique potentiel se sera fait testé. Le marché de la généalogie génétique est dominée par les laboratoires américains majoritairement. D’où l’écriture de cet article. Vous auriez intérêt à faire testeer votre frère via le chromosome Y de FTDNA que votre père partage avec tous les membres masculins de sa lignée. Bon courage pour votre démarche qui risque de nécessiter beaucoup de patience.

    • VILLEMIN 18 janvier 2019 à 10:45 - Répondre

      Bonjour LNA 73000 je suis à la recherche de mes origines (né sous X) et après une annonce parue dans un journal avec moult renseignements, une personne s’est manifestée disant que la personne que je recherche pourrait être sa mère. Nous avons fait un test mitochondrial par un laboratoire et ce test s’avère négatif (the results are not consistent with the individuals sharing a common maternal ancestor) Ce laboratoire a dû être relancé a plusieurs reprises par mail car ne répondant pas au téléphone (leur publicité disait qu’ils pouvaient être joints à tous moments par téléphone) car les résultats ont mis plus de 6 semaines pour nous parvenir ce qui met un doute sur la fiabilité des résultats. Nous devons refaire les tests mais aimerions être orientés vers un laboratoire fiable. Nous en recommanderiez vous un… Merci. Cordialement

      • Nathalie Jovanovic-Floricourt 19 janvier 2019 à 22:13 - Répondre

        Bonjour. Si je comprends bien, vous avez fait un test mitochondrial avec un potentiel parent afin de savoir si vous avez la même mère. Le test mitochondrial n’est pas le test le plus adapté. Il vous suffit à vous deux de faire un test dans n’importe quel laboratoire de généalogie génétique tous les deux pour savoir quel lien de parenté vous lie : MyHeritage, FamilyTree DNA, 23andMe, etc. De plus, vous aurez potentiellement toute une liste de cousins génétiques, vous permettant d’identifier votre lien de parenté et ancêtre commun, et donc vos parents géniteurs. Dans la mise à jour de mon guide qui paraîtra en mars, une partie sera consacrée aux recherches pour les nés sous X, adoptés, etc afin de vous donner les clefs pour retrouver les parents géniteurs. Cordialement, Nathalie

  5. Tibox 17 décembre 2018 à 13:16 - Répondre

    Bonjour, je me suis inscrit le 14/12/2018 sur myheritage et j’ai transféré mon ficher de data raw issu de anacestry et j’ai reçu mes résultats le 16/12 sans rien payer.

  6. Suzy 17 novembre 2018 à 21:52 - Répondre

    Cette offre semble réservée aux Américains si j’en crois l’expérience d’une amie qui vient de leur commander un test et qui s’est vue obligée de payer le prix fort.

  7. Tibox 16 novembre 2018 à 00:44 - Répondre

    Bonjour et merci pour ce blog très clair et très bien rédigé.

    J’ai pour ma part une interrogation afin de croiser différents tests.
    Comme 23andMe n’accepte pas de recevoir des fichiers des labo « concurrents », d’un point de vue économique, autant commencer chez eux puis transférer chez les autres, non ?

    Dans mon cas ma mère est née à Saïgon, au Vietnam, d’une mère chinoise et d’un père français. Cette grand-mère est de Canton en Chine et mon grand-père de Pondichéry en Inde ( les fameux comptoirs français des indes puis d’indo-chine…).
    Avant d’émigrer aux Indes la lignée de mon grand-père maternelle est Franco-germanique ( 1750)…

    Du coté de mon père, c’est l’Italie (Turin) par son grand père paternel et la lorraine par sa mère….

    Afin de corroborer tout cela commencer par 23andMe puis transférer chez Wegene (gratuit ?) et 24genetics (49€) est une bonne base ?
    Merci

    • Tibox 16 novembre 2018 à 01:26 - Répondre

      Remarque, commencer par 23andMe ou AncestryDNA c’est pareil pour le transfert ensuite…
      AncestryDNA est à 69£ sur amazon.co.uk (+4£ de livraison) soit 82€ fdp in !

      • Nathalie Jovanovic-Floricourt 17 novembre 2018 à 21:45 - Répondre

        Regardez les promos de Thanksgiving, c’est le moment de faire de bonnes affaires. Attention, au moment de la livraison, vous pouvez avoir un refus de livraison en France. Voyez tous les commentaires et expériences partagées de mes chers lecteurs du blog sous l’article Comment recevoir un kit ancestryDNA en France.

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 17 novembre 2018 à 21:44 - Répondre

      Merci pour votre compliment, c’est toujours appréciable d’avoir un retour de mes lecteurs 🙂
      Pour ce qui concerne le choix des tests, il n’y a pas de parcours « idéal », car tout dépend de votre recherche, vos motivations et vos moyens financiers aussi. Si vous cherchez des confirmations du point de vue ethnique, vous devez consulter les résultats ethniques sont-ils fiables. Vous avez bien compris effectivement l’intérêt des transferts, et 24Genetics devrait vous apporter le plus de finesse de précisions en termes de résultats. Sur 23andMe, vous aurez accès à la timeline qui devrait vous être aussi profitable. C’est donc le moment pour vous de profiter de a promo de Thankisgiving de 23andMe, 2 kits pour le prix d’un. Je vous conseille de faire tester aussi un de vos parents ou grand-parents si vous en avez toujours, car ils ont deux générations d’ancêtres de plus que vous et donc des informations uniques.

  8. Sophie Plantade 31 octobre 2018 à 20:08 - Répondre

    Merci pour toutes ces infos précieuses. Ayant fait mon test avec MyHeritage, j’ai essayé de faire un transfert vers WeGene mais leur serveur mouline sans parvenir à télécharger mon fichier Raw Data ; par contre le site de Family Tree DNA est très bien fait , aucun problème de transfert de données avec eux.

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 31 octobre 2018 à 22:41 - Répondre

      Bonjour,
      Je vous invite à relire le tableau et le sens de lecture indiqué (qui peut parfois porter à confusion). Wegene n’accepte pas les transferts de MyHeritage. Il est donc normal que vous n’y parveniez pas, hélas. 🙁

  9. Suzy 17 octobre 2018 à 11:23 - Répondre

    Après une relance je les ai reçus ce matin….
    Ce n’est déjà pas si mal d’aider à comprendre car avec ces laboratoires, même leur demander à comprendre la lecture des résultats est impossible. Il m’a été répondu de ne pas me poser de questions, c’est ainsi !
    Ayant l’esprit scientifique, la réponse ne m’a pas plu et m’a découragée mais j’ai fait un travail de recherche et commence à entrer dans le dialogue de la génétique.
    Savez-vous si les laboratoires ont un fichier de données sur des personnes notoires car j’ai lu un témoignage qui m’a surprise. Une femme se dit être peut être la fille d’une célébrité décédée suite au test ADN qu’elle a fait, or comme vous le dites le laboratoire ne nous aide pas.
    Il se trouve que mon cas est complexe, n’ayant que des souvenirs, dont des images et des confidences. Ainsi si je pouvais leur demander de croiser mes données avec une liste de personnes connues, j’aurais une piste … à condition bien sûr que leurs noms soient inscrits dans les fichiers !!!

    Qu’entendez-vous par triangulation, par rapport à quoi, l’arbre généalogique pour ceux qui le donnent et en isolant ascendance paternelle et maternelle ?
    Excel … Ah, il faut que je renoue avec et ce n’est pas ma tasse de thé !

    Merci pour tous ces conseils et encouragements, je vais essayer d’en faire bon usage.

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 17 octobre 2018 à 19:57 - Répondre

      Les fichiers que vous évoquez serait du fichage génétique. Fort heureusement, cela n’existe pas. Les seules données que nous pouvons éventuellement avoir sont l’haplogroupe d’une célébrité, cet haplogroupe étant éventuellement partagé avec des millions d’autres descendants du même ancêtre.
      Il appartient à chacun d’accepter ou pas dans ses préférences dans les laboratoires génétiques d’avoir son nom affiché, d’être contacté ou pas.
      Le témoignage que vous évoquez est certainement celui de la fille de Claude François. Elle avait contacté ses demi-frères, qui n’avaient pas répondu à ses courriers et demandes. Elle est spécialiste criminologue (il n’y a pas de hasard) et une de ses connaissances a ramassé le mégot de cigarette d’un des fils de Claude François qu’elle a fait analyser. C’est ainsi qu’elle a pu prouvé qu’elle était la demi-soeur et donc la fille de Claude François.
      Dans la triangulation, c’est cette démarche qui est effectuée. C’est en comparant votre ADN avec celui des cousins génétiques que vous retrouvez les ancêtres communs vous liant. Pour le détail, je vous renvoie à mon ouvrage où est expliqué comment faire. J’ai prévu de faire des articles sur le sujet, mais il est vrai qu’il y a tant de sujets à aborder, et j’en ai beaucoup en retard. J’avance aussi vite que je peux. Vous pouvez pour vous aider vous inscrire aux pages Facebook sur l’ADN qui vous apportent aussi des conseils.

      • Suzy 7 novembre 2018 à 13:36 - Répondre

        Le cas que j’évoquais n’est pas la fille de C.François, je trouve d’ailleurs cette fille de l’ombre très sympathique.
        Non, c’était un cas anonyme adopté, qui pense être affilié à une famille donnée pour massacrée, peut-être à tort, en tout cas c’est un grand mystère douloureux qui l’entoure.
        En évoluant dans mes recherches et compréhension des tests ADN, je pense en effet que cette personne n’a que l’haplogroupe, mais justement … qui donne une piste !
        Il me semble d’ailleurs que myhéritage ne le fournit pas ? …
        J’ai lu des commentaires faisant la critique des résultats de l’haplogroupe mitochondrial émanant de 23andme qu’ils jugent erroné après l’avoir commandé ensuite chez Igenea donnant un résultat différent … qui faut-il croire ? Car si par exemple l’haplogroupe mitochondrial est H comment savoir si la personne n’a réellement pas de sous-groupes H1 H2 etc …
        Il me semble, et j’espère que vous me donnerez tort, que les laboratoires sont très sensibles à l’argent et pas très honnêtes ! Ne font-ils pas commerce de la souffrance de ceux qui sont exploités (enfants volés politiquement) et honnêtement, mais aussi par amour … veulent savoir ?

        • Nathalie Jovanovic-Floricourt 9 novembre 2018 à 19:58 - Répondre

          L’haplogroupe mitochondrial peut être déterminé avec plus ou moins de finesse, effectivement selon que vous faites étudier les régions HVR1, avec HVR2 ou la full sequence. Si vous voulez le résultat le plus précis, il faut faire la full sequence chez FTDNA (Igenea est affilié à FTDNA). C’est assez cher et le résultat n’est qu’une indication. Il ne faut pas oublier que l’haplogroupe détermine le plus ancien ancêtre commun qui peut correspondre à un individu né il y a 10 000 ou 50 000 ans. La full sequence permet de réduire les ancêtres communs en correspondance entre 125 et 550 ans, mais cela représente peut-être, selon la fréquence de l’haplogroupe, des millions et millions de descendants communs, dont seuls quelques uns se sont fait tester… A moins d’avoir un haplogroupe très spécifique et très très très rare, cela peut constituer un indice mais pas une preuve.
          Je comprends le désarroi des gens qui recherchent des réponses précises, d’où mon blog pour essayer de donner les clefs de compréhension. Le laboratoire donne un résultat, l’accès aux bases de données des gens qui acceptent le partage, des forums, des FAQ, etc (selon le laboratoire), mais vous attendez d’eux un service qu’ils ne peuvent donner et auquel aucun laboratoire ne s’est engagé à donner. Ne serait-ce que parce que cela demande du temps, que le temps c’est de l’argent, et que ce n’est pas pour 60 ou 200 euros de test génétique que ce service peut être fourni. Voilà pourquoi aussi le métier de généalogiste génétique s’est développé aux États Unis. Pour les enfants volés politiquement, cela relève du judiciaire qui a davantage de moyens d’action. Effectivement, il y a beaucoup de sujets de réflexion dans votre commentaire, car c’est la liberté individuelle des uns s’opposant à la liberté individuelle des autres, et le respect de chacun, ceux qui veulent savoir face aussi à ceux qui ne veulent pas savoir.

  10. Suzy 4 octobre 2018 à 15:54 - Répondre

    Bonjour, je viens de trouver votre site, il semble que je n’ai pas de chance car j’ai commandé et reçu un test ADN de 23and Me, les résultats me surprenant j’en ai commandé un autre et reçu de chez Igenea dont les résultats confirment le précédent. Or votre tableau m’indique qu’aucun des deux ne croise les informations avec l’autre.
    Je ne vais pas en commander un 3me.
    Comment puis je procéder car seule je ne peux y arriver et j’ai constaté que la liste des cousins n’est pas identique chez l’un et l’autre. La liste est plus simple de lecture et d’accès chez Igenéa mais aucun cousins ne résident en France, ils sont en GB, USA, Russie etc … pas simple avec les langues !
    Dernièrement la télé évoquait deux cas de personnes ayant retrouvé leurs géniteurs inconnus et un demi frère dont l’existence était inconnue, ils ont évoqué un service qui aide à croiser les listes de cousins. Le connaitriez-vous ?

    Merci pour votre réponse.

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 5 octobre 2018 à 17:35 - Répondre

      Vous devez tout d’abord transférer vos données gratuitement dans un maximum de laboratoires de généalogie génétique, pour avoir accès aux autres cousins génétiques gratuits. Ensuite, je devine que vous cherchez un ou vos parents biologiques. Cette démarche est la plus difficile en généalogie génétique, mais pas impossible. Tout dépend effectivement de si un parent proche s’est fait testé ou pas. Pour le service qui aide à croiser les listes de cousins, je n’en connais pas hormis les fonctionnalité directement sur 23andMe et FTDNA. Ensuite, en mode élaboré, il faut passer par un tableur excel. Cela demande du temps et de la méthodologie (voir les explications dans mon ouvrage). Pour le lien de parenté, chaque site l’indique dans le lien figuré de parenté. Je ferai un article pour expliquer cette fonctionnalité des sites.

      • Suzy 15 octobre 2018 à 08:09 - Répondre

        Merci Nathalie pour votre réponse qui m’encourage et m’éclaire.
        J’ai donc demandé à 23andme le transfert de mes données brutes mais ils sont longs, ça fait 10 jours que j’attends.
        Je commence à comprendre comment fonctionnent tous ces laboratoires, j’en attendais plus de services d’encadrement en fait c’est au demandeur de s’organiser et de faire le travail de recherche.
        Parallèlement à vos conseils, je vais écrire en choisissant au feeling, à des cousins ADN qui peuvent me donner des pistes, car vous l’avez compris ma tâche est complexe et peu étayée !
        Merci encore d’être notre bergère.

        • Nathalie Jovanovic-Floricourt 15 octobre 2018 à 23:23 - Répondre

          Et merci pour vos encouragements !
          Il est vrai que les laboratoires n’ont pas vocation à accompagner dans la compréhension des résultats. Et ce aussi pour une seule et simple raison, c’est très chronophage. Je proposais au début d’aider les adoptés ou les personnes cherchant leur père naturel, j’ai du arrêter. Justement parce que ça prend beaucoup de temps, et parce que les personnes voulaient avoir les résultats. Ce que je proposais, c’était de les aider à comprendre comment fonctionne la généalogie génétique, mais pas de le faire à leur place. Et quand ils réalisent le travail que cela représente, cela peut décourager les personnes. Les laboratoires donnent l’impression fallacieuse que c’est simple, et qu’en faisant un test ADN, ils trouveront toutes les réponses. Pour les adoptés, cela peut arriver avec beaucoup de chance, en trouvant un parent proche, mais généralement, cela demande d’apprendre la généalogie génétique, une discipline à part entière pour faire les recoupements.
          10 jours pour votre transfert de 23andme, je pense qu’il y a un problème car c’est généralement en 24h, que vous recevez un email pour transférer les données brut.
          En attendant, pour vos cousins génétiques, il va vous falloir faire les triangulations. Pour cela, téléchargez le fichier des données de vos cousins génétiques sur la page DNA Relatives, la petite ligne tout en bas à gauche Download aggregate data. En important dans Excel le fichier CSV, et en le transformant en fichier excel de tri, vous pourrez mieux aborder votre recherche. N’oubliez pas que vous pouvez éventuellement distinguer le chromosome de votre père de celui de votre mère, ce premier tri devrait aussi vous aider.
          Bon courage, et bonne recherche

  11. Anonyme 3 octobre 2018 à 14:59 - Répondre

    Rebonjour, un petit souci de synchronisation de ma boite mail et j’ai eu la réponse de FTDNA ! J’ai tous les « matches » que j’attendais.

  12. Anne Catherine SEGONDS 3 octobre 2018 à 11:36 - Répondre

    Bonjour, j’ai fait un test avec myheritage et en suivant le lien que vous donnez j’ai entré mes données brutes sur FTDNA (enfin c’est eux qui se sont mis en contact). J’ai reçu un numéro de kit. J’ai pris un mot de passe. Et puis plus rien. Il me propose de commander des kits, me disent que je n’ai aucun résultats en attente. Archi novice en la matière, je suis perdue. Pourriez vous me dire s’il y a quelque chose que j’ai loupé ou pas compris. Un très grand merci pour votre réponse et votre site, très aidant.

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 3 octobre 2018 à 18:44 - Répondre

      Tout d’abord, merci pour vos encouragements pour le site. J’ai vérifié sur FTDNA, ils acceptent toujours les kits MyHeritage en transfert gratuit. Voici le lien https://www.familytreedna.com/autosomal-transfer.Les résultats ne sont pas immédiat, dans la mesure où vous avez un numéro de kit, je pense que cela s’affichera d’ici quelques jours. Il faut un peu de patience. Sinon, recommencez le transfert, il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas. Bonnes découvertes génétiques 🙂

  13. Arnaud 27 septembre 2018 à 15:06 - Répondre

    Bonjour et mille mercis pour votre précieux travail.
    Je souhaitais juste préciser que, venant de recevoir le résultat de mon analyse 23andme, j’ai voulu le transférer chez FTDNA mais cela a échoué… vraisemblablement car chez 23andme ils ont fait évoluer leur table de données à l’indice 1.5, hors FTDNA n’accepte (pour le moment…) que les versions 1.3 et 1.4…
    Voilà, en espérant que cela évolue bientôt.
    Belle journée à tous et merci encore

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 28 septembre 2018 à 22:04 - Répondre

      Merci pour votre commentaire. Ca fait plaisir d’avoir un retour sur le blog. Effectivement, il y a un décalage entre les dernières versions et la possibilité de leur transfert. Ceci dit, il ne faut pas oublier que c’est une option gratuite, qui permet d’accéder à la base de cousinage des autres laboratoires.

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 28 septembre 2018 à 22:07 - Répondre

      Merci pour ces précisions. Tout dépend de ce que les gens recherchent. Pour certains, faire le test est juste une question de curiosité, histoire de voir. Dans ce cas, le test le moins cher, en français, convient tout à fait. Par contre, pour ceux qui ont une recherche précise, que ce soit sur ses origines ethniques, sur ses cousins génétiques, sur sa généalogie ou autre, le choix du BON test est important. Sinon, il y a le risque de devoir payer plusieurs tests.

  14. Christian DOYEN 23 septembre 2018 à 13:18 - Répondre

    Comment entrer son test « IGENEA » où que vous vouliez!!!!!!!!!!???????????????

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 23 septembre 2018 à 20:10 - Répondre

      Je tiens le blog de façon bénévole pour partager mes connaissances et aider les généalogistes génétiques. Mon temps libre est consacré à rédiger des articles et répondre aux commentaires et questions posées. Dans ce cadre, je prends le temps de rédiger des réponses aussi précises que possibles dans le respect de mes interlocuteurs, et dans la réciprocité. Hors de ce cadre de respect mutuel, je ne réponds plus aux commentaires, et supprime lesdits commentaires ainsi que les émetteurs desdits commentaires de la liste des abonnés au site et à la Newsletter.

  15. Christian DOYEN 23 septembre 2018 à 08:06 - Répondre

    Comment entrer son test « IGENEA » sur votre module,je ne trouve pas le chemin!…,???

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 23 septembre 2018 à 12:50 - Répondre

      Je ne comprends pas votre question. Quel module ?

  16. Christian DOYEN 22 septembre 2018 à 18:40 - Répondre

    Comment entrer son test « IGENEA »

    • Nathalie Jovanovic-Floricourt 22 septembre 2018 à 23:39 - Répondre

      Bonjour, les tests IGENEA sont réalisés par Familytree DNA et répondent donc aux mêmes règles concernant les transferts que FTDNA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.